Depuis le début de l’année, nous travaillons en sciences sur notre corps. Nous avons débuté par l’art du portrait dans les œuvres classiques avec celui de la Mona Lisa. Nous nous sommes amusés à réaliser le portrait de nos copains mais aussi d’en imaginer à partir de l’œuvre de Christian Voltz.

Ensuite, nous nous sommes interrogés sur la façon dont notre corps pouvait bouger. Après un jeu de « Jacques a dit » très actif, un mannequin nous a aidés à y voir plus clair. Un enfant donnait une position au mannequin qu’un autre élève devait reproduire. S’en suivait un questionnement sur la faisabilité des mouvements et l’importance des articulations. Celles-ci ont été nommées.

Pour clore la séquence, les enfants ont dû reconstituer le pantin d’une sorcière en accrochant les morceaux par les articulations à l’aide d’attaches parisiennes.

Publicités