Recherche

Craie @ TICE

De la craie au numérique

Mois

septembre 2017

Une ambiance de classe détendue

A l’école maternelle et dans la classe en particulier, tous les espaces sont investis pour le bien être des enfants afin de favoriser concentration, émulation et apprentissages. Dans le calme et le respect de tous, les enfants s’adonnent aux activités proposées, trouvant le juste équilibre entre choix personnels, choix pédagogiques et postures.

 

 

 

Publicités

D’une comptine bilingue au jeu sportif

Afin de diversifier les entrées pour l’étude du portrait, les enfants de la classe ont découvert le nom des parties du visage en arabe et en japonais. Sous la forme d’une comptine chantée, ils ont enchaîné prononciation, mémorisation et gestuelle. Voici une petite vidéo qui vous montre les enfants en plein apprentissage. Afin de suivre les paroles, je vous propose une transcription phonétique : [rein] (yeux en arabe), [mimi] (oreille en japonais), [enf] (nez en arabe), [kutchi] (bouche en japonais).

Pour mémoriser au mieux et donner une dimension ludique à l’apprentissage de cette comptine, les élèves se sont affrontés lors d’un jeu coopératif. À l’énoncé d’une partie du visage dans une des deux langues, les enfants devaient courir toucher l’image correspondante. Une fois choisie, ils devaient rester à l’endroit pour compter le nombre d’enfants par équipe ayant trouvé la réponse exacte. Un vrai moment de compétition et d’excitation.

Arabe et japonais en GS , c’est possible !

Depuis quelques jours, deux nouvelles maîtresses, Laïla et Marie-Angélique, ont rejoint la classe pour découvrir l’univers de la maternelle. Grâce à leur parcours respectif, elles ont imaginé un micro projet en Éveil aux langues : donner à voir et à entendre les langues arabe et japonaise de façon ludique.

Au programme : compter jusqu’à 5 en japonais pour comparer nos façons de compter et s’approprier une nouvelle manière d’écrire les nombres, écrire son prénom en japonais en utilisant des idéogrammes ou le calligraphier en arabe sur une feuille transparente, travailler les algorithmes à partir de signes japonais à observer et à poursuivre, sans oublier la poésie chinoise à travers un haïku à écouter et à créer ou encore l’apprentissage d’une comptine en arabe et japonais sur les parties du visage pour faire écho à l’étude du portrait.

Voici en images un condensé de toutes ces découvertes.

Une rentrée sous le signe de la curiosité

La semaine de rentrée a été riche de découvertes : deux nouvelles maîtresses, un jeu de piste dans la classe, des déguisements pour intégrer le thème de l’année « Entre mystères et secrets », la formation d’une chorale pour accueillir les nouveaux élèves de PS…

Tout a commencé lundi 4 septembre par l’affichage d’un QR Code au tableau :

Présentation défi GS - Rentrée

Pour certains, il s’agissait d’un labyrinthe, pour d’autres d’un carré avec des signes. Un autre a émis l’hypothèse d’un code…mais voilà, comment le lire ? Pas de lettres. Pas de nombres.  Heureusement, la maîtresse est équipée d’une tablette qui peut lire ce code. Vous aussi, si vous avez un lecteur pour flasher ce code, amusez-vous. Pour les autres qui veulent s’essayer, j’utilise Unitag. En attendant, voici ce que les enfants ont découvert…

Untitled from Véronique Freygnac on Vimeo.

Autant dire que les enfants s’en sont données à cœur joie pour découvrir les indices disséminés dans la classe et ont surveillé l’horloge magique pour respecter les 10 minutes imparties !

Plus tard, et tout au long de la semaine, la rentrée en musique a fait son apparition. Là encore, des QR Codes renvoyant à des instruments méconnus ont permis aux enfants de s’immerger dans d’autres cultures à travers l’écoute de musiques du monde : le didgeridoo d’Australie, le djembé africain, le pipa chinois, la flûte de pan et enfin, la harpe celtique présentée par Marion (une intervenante Dumiste du conservatoire).

Après cette prestation, les enfants de MS et GS ont pu livrer leur version du chant des Enfantastiques « Qui ne se ressemble pas s’assemble » devant les élèves de PS mais aussi des représentants de parents d’élèves, de Monsieur Fromet (le maire de Vineuil) et de représentants de la mairie et du périscolaire, de M. Bagot, Inspecteur de l’Éducation Nationale ou encore Mme Gabaud, conseillère pédagogique départementale musique.

Mercredi 6 septembre, ce fut aussi l’occasion de célébrer ensemble le premier anniversaire de l’année, celui de Chloé qui fêtait ses 5 ans. Un moment de convivialité pendant lequel les enfants ont découvert un gâteau mystère. En guise de décoration, quatre drapeaux (français, espagnol, britannique et allemand) avec des QR Codes. Rôdés à l’exercice, tous ont réclamé la lecture de ces codes mystères … et quelle surprise en découvrant « Joyeux anniversaire » dans ces quatre langues ! Très à l’écoute, certains se sont mis à entonner ce chant dans les différentes langues.

Les enfants ont pris beaucoup de plaisir à tester les activités proposées durant cette première semaine.

Voici un résumé de cette semaine en images…

 

 

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑