Recherche

Craie @ TICE

De la craie au numérique

Catégorie

éveil aux langues

Arabe et japonais en GS , c’est possible !

Depuis quelques jours, deux nouvelles maîtresses, Laïla et Marie-Angélique, ont rejoint la classe pour découvrir l’univers de la maternelle. Grâce à leur parcours respectif, elles ont imaginé un micro projet en Éveil aux langues : donner à voir et à entendre les langues arabe et japonaise de façon ludique.

Au programme : compter jusqu’à 5 en japonais pour comparer nos façons de compter et s’approprier une nouvelle manière d’écrire les nombres, écrire son prénom en japonais en utilisant des idéogrammes ou le calligraphier en arabe sur une feuille transparente, travailler les algorithmes à partir de signes japonais à observer et à poursuivre, sans oublier la poésie chinoise à travers un haïku à écouter et à créer ou encore l’apprentissage d’une comptine en arabe et japonais sur les parties du visage pour faire écho à l’étude du portrait.

Voici en images un condensé de toutes ces découvertes.

Publicités

Semaine des langues 2017

Du 15 au 19 mai, les élèves des classes 3 et 4 ont travaillé en équipes mixtes autour d’ateliers orientés sur la pluralité des langues et cultures. Au programme : réalisation de puzzles géants du Monde, initiation à la calligraphie chinoise, création de poupées ethniques, coloriages de drapeaux, découverte de musiques traditionnelles ou encore dessins de monuments célèbres.

Les enfants se sont montrés particulièrement enthousiastes et curieux, investis dans les ateliers et respectueux de leurs camarades. Nous tenons aussi à remercier les parents qui se sont déplacés pour partager leur culture, leur langue mais aussi ceux qui ont contribué à l’ouverture culturelle des élèves par les nombreux objets et costumes d’ailleurs qui ont été prêtés.

Voici un « court métrage » de ce qu’ont vécu les enfants durant toute cette semaine.

Direction l’Australie !

 

Au retour des vacances de printemps, beaucoup de nouveautés attendaient les enfants : de beaux meubles pour agrémenter et développer l’espace cuisine, un jeu de construction pour fabriquer des modèles de façon plane ou en volume (jeu du Lokon), des expériences scientifiques sur les aimants mais aussi un nouveau colis de notre mascotte Paddington provenant d’Australie.

A l’intérieur du paquet, un courrier dans lequel Paddington nous indique se trouver à Canberra, la capitale de l’Australie, l’île la plus grande au monde…mais aussi une terre de contrastes avec ses grandes villes sur la côte, un espace désertique au centre, des espèces animales diversifiées et un peuple aborigène dont il partira à la rencontre d’ici quelques jours. L’occasion pour les enfants de découvrir cette terre de l’hémisphère sud, son drapeau et son histoire à travers la présence britannique mais aussi de s’intéresser à des animaux encore inconnus comme le wombat ou l’échidné.

IMG_4776

Cette belle destination intrigue et les questions sont nombreuses. L’engouement est tel qu’Alice nous a déjà apporté l’instrument emblématique de l’Australie : le didgeridoo.

IMG_4767

Enfin, deux autres nouvelles qui ont remporté l’adhésion des enfants : la participation conjointe des classes 3 et 4 à la Semaine des Langues du 15 au 19 mai pendant laquelle de nombreuses activités ludiques seront proposées pour développer la curiosité mais aussi et surtout, la liaison GS/CP qui voit le jour. Par petits groupes de 6, les enfants se rendront chaque mardi du mois de mai dans la classe de M.Proust afin de répondre à leurs interrogations, doutes quant à la classe de CP. Ils pourront assister à la classe, voir les différences avec la maternelle, se rendre compte du travail et du comportement exigés afin de préparer en douceur la transition. Une transition qui se terminera par un parcours d’orientation en équipes mixtes, en juin, afin de s’approprier les lieux (locaux, cour de récréation…).

Vous l’avez compris, cette dernière période sera riche ! Et au milieu de tous ces beaux projets…la préparation de notre spectacle de fin d’année !

Abécédaire du cirque trilingue

Tout au long de cette période, les enfants ont travaillé sur les émotions en langue étrangère pour faire écho au thème retenu pour le Salon du livre de St Gervais mais aussi pour exprimer leur propre ressenti sur le projet cirque. À cette occasion, ils ont pu découvrir de nouvelles sonorités, exercer leur oreille à l’écoute fine d’accents et de mots, à la discrimination de sons mais aussi à leur restitution.

A l’issue des 6 séances prévues, ils ont été en mesure de comparer les langues et de pointer les similitudes entre français, espagnol et italien d’une part mais aussi de définir certaines ressemblances avec quelques mots anglais d’autre part.

L’idée a alors germé de transformer l’abécédaire papier du cirque, créé pour alimenter leur bagage lexical, en un abécédaire numérique  pour s’amuser à prononcer ces mots référents en anglais, espagnol et italien. Très enthousiastes et appliqués, chacun a pu s’entraîner à écouter les modèles, à les répéter et, une fois prêts, ont tenté l’expérience de la langue étrangère. Voici le résultat…vous pouvez également apprécier le travail plastique réalisé en amont pour donner un visuel à chaque mot retenu.

Paddington au pays des matriochkas

Enfin, nous avons eu des nouvelles de Paddington ! Nous avons quitté notre mascotte voyageuse au Japon aux vacances de février. Aujourd’hui, c’est en Russie que nous le retrouvons. Comme à son habitude, il nous a envoyé un colis dans lequel nous avons découvert des indices sur sa destination, à commencer par une lettre…

IMG_4349

Plusieurs éléments ont attiré l’attention des enfants, à commencer par l’écriture en haut du courrier, à la fois différente et proche de notre alphabet…quelques mots ont également résonné en eux à la lecture du texte : Moscow, Russia et Circus. Certains ont reconnu le drapeau russe sans le nommer mais en allant chercher la poupée des bonjours correspondante et  qui nous aide chaque matin à nous saluer. Enfin, les premières lettres du mot Paddy ont été comparées à l’étiquette de présence de Paddington pour vérifier l’expéditeur de la lettre. L’empreinte d’ours ayant fini de les convaincre.

Dans le paquet, Paddington avait aussi glissé des histoires bilingues franco-russes (les enfants ayant observé quelques lettres identiques à celles relevées sur le courrier), une matriochka (une poupée gigogne qui en enferme quatre autres plus petites et que les enfants ont comparée aux kokeshis découvertes lors du précédent voyage de Paddington), un petit drapeau et quelques photos du cirque Nikouline dans lequel il s’initiait aux arts du cirque pour suivre l’aventure des enfants.

Tous ont pu démontrer des compétences naissantes dans la reconnaissance des sonorités étrangères, la prise d’indices visuels dans les mots écrits et une ouverture et une curiosité envers une autre culture.

Bonjours plurilingues

Tous les mardis, pendant cinq semaines, nous avons découvert les différentes salutations dans le Monde et les gestes culturels associés. Nous avons écouté différentes langues, différents accents, différentes façons de se saluer (signe de la main, bise, frottement de nez ou encore mains jointes…). Nous avons aussi identifié certains drapeaux, des costumes traditionnels sur les poupées du « bonjour » que nous utilisons chaque jour. Enfin, nous nous sommes amusés à mettre en bouche ces bonjours et grâce à une application Green Screen, nous avons voyagé à moindre frais !

Voici le résultat. Amusez-vous à reconnaître les langues et les capitales où nous sommes virtuellement partis !!

Kokeshi ?

Cette semaine, les enfants ont découvert l’équivalent des poupées russes : les kokeshi. Les kokeshi ont été créées il y a 150 ans, par les kiji-shi (en japonais : artisans du bois) dans le nord de Honshū (la plus grande île du Japon). Au début de leur création, ces poupées représentant des petites filles étaient des jouets pour les enfants des paysans ou des souvenirs pour les touristes. Ces poupées japonaises traditionnelles étaient constituées d’une tête et d’un corps cylindrique, symbolisant le vœu et le désir d’avoir un enfant en bonne santé.

Les enfants ont particulièrement apprécié affiner leur coloriage de kokeshi pour la réalisation d’un marque page… mais aussi constituer un dragon en alternant trois éléments de couleurs avec maîtresse Marine.

Voici la semaine en photos.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Vous avez dit « Konishiwa » ?

Cela ne vous aura pas échappé, vos enfants découvrent le Japon et le japonais grâce à la destination de vacances de Paddington ! Entre salut incliné, langue et traditions, les grands apprennent en s’amusant : écriture, parties de Mikado géant, sudoku ou encore Tangram… sans compter les Arts entre musique traditionnelle et opéra.

Un retour sous le soleil du levant

Mardi 3 janvier, ce fut le retour à l’école pour petits et grands. En entrant dans la classe, deux cadeaux attendaient les enfants : l’un laissé par le Père Noël, l’autre envoyé par Paddington. Le premier était un jeu mathématique pour la classe, Speedy match, que les élèves se sont empressés d’essayer dès le lendemain !

img_3821

Quant à Paddington, que nous avons laissé au Japon pour les fêtes de Noël, ce sont ses découvertes ou ses activités qu’il nous a fait partager. Au Japon, pas de fête de Noël mais des célébrations autour du Nouvel an. À cette occasion, Paddington s’est rendu dans un restaurant puis a assisté à un spectacle. L’occasion pour nous d’étudier l’écriture japonaise, de prendre des indices sur les documents envoyés, d’appréhender les sens de lecture dans un journal japonais…

Après ces découvertes curieuses et déconcertantes, cap sur le Japon à travers différentes activités (carte de vœux kimono, lanternes japonaises, écriture japonaise, carnet d’écriture cursive, mandalas, jeu de l’oie japonais…) que je vous laisse découvrir à travers ce diaporama.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑